2020
D’ailleurs

68e semaine de culture graphique
du 23 au 29 août 2020

D’ailleurs ponctue nos paroles, introduit une bifurcation, une confluence ou l’irruption d’une pensée qui vient… d’ailleurs !

D’ailleurs… et l’on risque une idée, on part à l’aventure pour se lancer dans l’exploration d’une digression, et dépayser son raisonnement. Il faut du courage et pas mal de rêves pour tenter le voyage et partir à la rencontre de l’Autre. Son surgissement nous fait « voir autrement ». Autres langues, autres accents, autres couleurs, autres formes graphiques et typographiques : ce dépaysement peut susciter en nous peurs, fantasmes, désirs d’appropriation, ou nous ramener aux spécificités de nos identités. L’ailleurs nous tend un miroir et interroge nos racines.

Les livres, les signes, les images sont autant d’invitations au voyage – intérieur bien souvent. Leur part d’étrangeté nous bouscule, nous enrichit, nous transforme. Une photographie embarque quelque chose du regard de son auteur et ouvre un ailleurs à ceux qui la regardent.

À l’heure des échanges mondialisés, la conception de caractères multilingues standardise-t-elle l’écriture ? Les algorithmes des géants du Web conditionnent-ils nos chemins de pensée ? Quelle place laissons-nous à d’autres points de vue sur l’histoire du graphisme mondial ? Au carrefour de ces échanges, l’hybridation des formes et le métissage des savoirs est une source intarissable de création. Giono, dont nous commémorerons la disparition il y a 50 ans, écrivait : « Ici, c’est autre chose que loin, c’est ailleurs. » Ici, sur les hauteurs de Lurs, du 22 au 29 août 2020, élargissons nos horizons.

Modalités et inscriptions